Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Publicité : Publicis acquiert Epsilon pour 4,4 milliards de dollars





Le 14 Avril 2019, par François Lapierre

Gros mouvement de consolidation dans le secteur de la publicité. Le groupe français Publicis a annoncé l’acquisition de l’américain Espilon, une transaction de 4,4 milliards de dollars.


De plus en plus, les agences de publicité doivent travailler ensemble, dans un monde où le premier écran est celui du smartphone, et où Google et Facebook s’adressent directement aux annonceurs. Dans ce contexte, les agences ne sont-elles pas de trop ? Évidemment non, répond Publicis, qui prend « l’opportunité unique » d’acquérir Epsilon, filiale d’Alliance Data Systems spécialisée dans le marketing ciblé et les données. La transaction est payable en numéraire (3,95 milliards nets d’impôts), elle sera financée par la dette et par de la trésorerie. Publicis annonce dans la foulée un partenariat stratégique avec Alliance Data Systems.

Dans cette affaire, l’objectif de Publicis est de devenir le « partenaire privilégiée » de ses clients dans leur transformation numérique. « nous sommes convaincus que c'est le bon mouvement pour servir au mieux nos clients dans un monde où la data est au coeur de toutes les décisions », explique le Arthur Sadoun, le président du directoire, dans le communiqué. Les données des utilisateurs sont au cœur du ciblage publicitaire et il convient pour Publicis d’offrir cette carte à ses clients annonceurs.

Epsilon, qui bénéficie d’un « patrimoine de data inégalé », affichait l’an dernier un chiffre d’affaires de 1,9 milliard de dollars de revenus nets, dont la grande majorité (97%) a été réalisée aux États-Unis. L’entreprise compte 9 000 salariés, dont 3 700 « data scientists » et 2 000 ingénieurs en Inde. L’investissement est « très conséquent » pour une entreprise de la taille de Publicis, mais la transaction a été conclue en des termes « très attractifs », assure-t-on.



Tags : publicité

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook