Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Réforme des retraites : appel au blocage des raffineries par la CGT





Le 31 Décembre 2019, par Paolo Garoscio

Le secteur des transports est l’arme favorite des syndicats en France pour bloquer le pays et tenter de faire plier le gouvernement. Contre la réforme des retraites, après une grève historique à la SNCF et la RATP, voilà que la CGT veut durcir le mouvement : un appel à bloquer les raffineries françaises a été lancé pour le début de l’année 2020.


Bloquer les raffineries après la réunion avec le gouvernement

Le ton est donné : le 30 décembre 2019, la CGT de Total a lancé un appel à un blocage total des raffineries en France entre le 7 et le 10 janvier 2020. Une opération qui aurait pour but, selon Thierry Defresne, délégué central du syndicat CGT chez Total, de « faire en sorte qu’aucun produit ne sorte pendant 96 heures ».

Et le syndicat prévoit déjà la suite du mouvement, en cas d’échec : « à l’issue de ces 96 heures de grève, on se posera la question de savoir si l’on passe à l’étape de l’arrêt des installations ». La CGT demande toujours le retrait pur et simple de la réforme des retraites voulue par le gouvernement ; une position radicale à laquelle n’adhère pas la CFDT qui a rejoint le mouvement en décembre 2019 mais uniquement à cause de l’introduction, dans le projet de réforme, de l’âge pivot à 64 ans.

Vers une pénurie de carburants en France ?

Les dates annoncées par la CGT de Total ont de quoi faire réfléchir : l’appel a été lancé le 30 décembre 2019 pour le 7 janvier 2020… date à laquelle le gouvernement et les syndicats devraient se rencontrer à nouveau pour avancer sur le projet de réforme. De fait, la CGT de Total semble estimer que le gouvernement ne cédera pas à sa demande de retrait du projet.

Il reste à savoir l’impact de ce blocage total, s’il est effectivement mené, sur la disponibilité des carburants en France. Si le gouvernement affirme qu’il n’y a pas de pénurie de carburant depuis plusieurs jours, les Français ne semblent pas y croire et se ruent vers les stations-essence… créant, de fait, une pénurie.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook