Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Renationalisation d'EDF : feu vert du régulateur des marchés financiers





Le 23 Novembre 2022, par François Lapierre

L'État peut poursuivre le processus de renationalisation d'EDF. L'AMF, l'autorité des marchés financiers, a en effet donné son accord au projet d'offre publique d'achat qui fixe à 12 euros le prix de l'action de l'énergéticien.


L'AMF donne son feu vert à la renationalisation d'EDF

L'État, qui possède déjà 84% du capital d'EDF, a bien l'intention d'en obtenir la totalité. Pour ce faire, les pouvoirs publics ont organisé une offre publique d'achat (OPA) simplifiée qui va lui permettre de racheter les titres restants au prix de 12 euros l'unité. L'État n'a en fait besoin que de récupérer 6% supplémentaires afin d'atteindre les 90%, seuil à partir duquel il est possible de lancer une procédure de retrait obligatoire de la Bourse.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a jugé que ce projet pouvait se poursuivre. Les règles boursières ont été respectées, juge le régulateur. L'OPA a été formellement lancée le 4 octobre, l'acquisition des titres devant se dérouler jusqu'au 8 décembre. Il n'y a pas de changement dans ce calendrier, relève l'AMF qui publiera rapidement sa décision motivée.

Un énergéticien en très grande difficulté financière

Elle sera regardée de près par les petits actionnaires d'EDF qui dénoncent une « sous évaluation complète de l'entreprise ». Dans leur ligne de mire, le volume d'électricité que l'énergéticien doit proposer aux concurrents. Le prix de cette énergie est jugé bien trop bas par rapport au niveau du marché qui est lui extrêmement élevé. Des actions en justice sont d'ailleurs en cours pour obtenir gain de cause, mais avec le feu vert de l'AMF, il parait maintenant difficile de stopper la procédure.

EDF est dans une posture très difficile. La dette du groupe pourrait atteindre les 60 milliards d'euros d'ici la fin de l'année. L'entreprise paie l'immobilisation d'une bonne partie du parc nucléaire française, avec des réacteurs en maintenance qui limite les capacités de production. Le bouclier tarifaire mis en place pour limiter la hausse des factures d'énergie pèse également très lourd sur la rentabilité d'EDF.



Tags : EDF


1.Posté par Bourbid le 25/11/2022 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Renationaliser EDF pour mieux le revendre et c'est toujours le con-tribuable qui va encore trinquer.

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook