Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Renault serait intéressé par Fiat Chrysler





Le 27 Mars 2019, par La rédaction

Renault aurait eu des vues sur Fiat Chrysler, explique le Financial Times et Le Figaro. Le groupe italo-américain intéresse également le groupe PSA.


Le quotidien financier évoque la possibilité d’un rapprochement entre Renault Nissan et Fiat Chrysler, une fois réalisée la fusion entre les deux membres de l’Alliance. Le groupe français avait l’intention de reprendre les discussions autour de la possibilité d’une fusion pure et simple avec Nissan dans les douze prochains mois, avant d’envisager l’acquisition d’un nouveau constructeur automobile, en l’occurrence Fiat Chrysler. L’Alliance entre le constructeur français et son partenaire japonais est née il y a vingt ans ; à plusieurs reprises la possibilité d’une fusion est revenue sur la table, sans qu’elle aboutisse.

Renault aurait l’intention de rendre « irréversible » cette Alliance via une intégration complète des deux entreprises, à laquelle s’ajouterait Mitsubishi qui l’a rejoint récemment. En ajoutant Fiat Chrysler au lot, le groupe aurait la taille suffisante pour concurrencer Toyota et Volkswagen. Le Figaro apporte de son côté plusieurs précisions. D’une part, des discussions ont bien eu lieu entre Renault et Fiat Chrysler, mais elles remontent à 2015. Carlos Ghosn avait approché le constructeur automobile italo-américain, mais cette proposition avait échoué en raison de l’opposition du gouvernement français qui est actionnaire de Renault.

La résurgence du projet n’est pas à l’ordre du jour, indique-t-on encore. Et pour cause, la fusion des membres de l’Alliance s’est un peu plus éloignée avec le départ contraint et forcé de Carlos Ghosn de la présidence des groupes qui la composent. Quant à Fiat Chrysler, les rumeurs autour d’un possible rapprochement avec un autre constructeur restent fortes ; le groupe PSA a également eu des discussions avec le constructeur, sans rien donner pour le moment.



Tags : Renault

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook