Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Résultats moyens pour Google malgré la hausse des revenus





Le 17 Avril 2014, par

Le premier trimestre de Google n'a pas été aussi bon qu'escompté. Le géant américain de la recherche n'a pas atteint les objectifs des analystes, même si les revenus sont en hausse de 19% d'une année sur l'autre.


Google a annoncé un chiffre d'affaires de 15,42 milliards de dollars, soit 19% de mieux qu'au même trimestre de 2013. Le revenu généré par action (le seul indicateur qui vaille à Wall Street) s'établit à 6,27$; c'est moins que le consensus des analystes, qui espéraient respectivement 15,52 milliards de revenus et 6,42$ par action.
 
Ces résultats interviennent deux semaines après que l'action Google ait été « coupée » en deux afin de diluer l'actionnariat : une action Google à 1 060$ en vaut désormais deux (à 530$ chacune). Et les trois premiers mois de l'année n'ont pas été de tout repos. Google a provisionné 3,2 milliards de dollars pour le rachat du spécialiste de la domotique connectée Nest, créateur d'un thermostat et d'un avertisseur de fumée intelligents. Une acquisition qui a été contrebalancée par la vente de Motorola au chinois Lenovo. De plus, Google a lancé sa plateforme Android Wear pour les montres connectées, avec les premiers périphériques qui sortiront cet été.
 
Malgré ces tentatives de diversification vers l'internet des objets, l'essentiel des revenus de Google provient de la publicité, activité traditionnelle du moteur de recherche. Les applications et le contenu vendus sur la boutique Google Play Store participent également des rentrées d'argent. Le moteur de recherche continue d'investir massivement dans la recherche et le développement : l'entreprise y consacre entre 12 et 14% de ses revenus.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook