Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Retraites complémentaires : un malus surprise en 2019





Le 7 Novembre 2018, par Paul Malo

Mauvaise surprise : un système de malus prévu pour les régimes complémentaires va venir amputer les pensions en 2019…


Un malus de 10%

Retraites complémentaires : un malus surprise en 2019
Les coups de rabot gouvernementaux sur les retraites ne suffisaient pas. Voilà qu’un dispositif de bonus-malus s’appliquant aux retraites complémentaires pourrait venir les amputer de 10%… En effet, à partir du 1er janvier de l’année prochaine, l’ensemble des  salariés du privé susceptibles de partir en retraite anticipée en 2019 seraient potentiellement touchés par un dispositif destiné à les inciter à retard leur départ en retraite.

Le principe est simple : un salarié prenant sa retraite l’année où il remplit les conditions pour en bénéficier à taux plein se verra imputer un abattement temporaire de 10% sur sa retraite complémentaire. Mais s’il repousse son départ, il pourra au contraire bénéficier d’un léger bonus.
 

Un départ effectif à 63 ans

Résultat de ce dispositif : quel que soit l’âge à partir duquel vous êtes en droit de partir à la retraite, il vous faudra en réalité attendre au moins 63 ans pour bénéficier du taux plein. Autre souci : du fait d’une non communication entre les systèmes de la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse) et de l’Agirc-Arrco, cette dernière ne possède en fait pas les informations nécessaires pour savoir à quel âge vous êtes en droit de liquider votre retraite à taux-plein…

Comment éviter ce malus ? Mis à part en reportant de plusieurs années son départ en retraite, il n’existe a priori pas de méthode fiable pour contourner cette mauvaise surprise. Finalement, avant même la mise en œuvre de la réforme des retraites souhaitée par le président de la République, dans les faits, est déjà rentré en application la recommandation du Conseil d’orientation des retraites (COR), qui estimait  nécessaire de repousser l’âge de départ à la retraite à 63 ans en 2025….

 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook