Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Roaming : l’accord sur les frais d’itinérance prolongé jusqu’en 2032





Le 10 Décembre 2021, par Paolo Garoscio

Elle aurait pu devenir un casse-tête pour les consommateurs et faire revenir en arrière le secteur des télécoms de plusieurs années : la fin de l’accord sur le roaming dans l’Union européenne était prévue pour 2022. Mais ce ne sera pas le cas après un vote au Parlement européen le 9 décembre 2021, quelques mois seulement avant la fin de l’accord précédent.


La fin des frais d’itinérance date de 2017

Pixabay/JESHOOTS-com
Pixabay/JESHOOTS-com
Les voyageurs, mais surtout les frontaliers, avaient connu cette époque particulière faite de hors forfait, parfois à tort à cause des antennes : avant 2017, appeler depuis un autre État de l’Union européenne était payant. La Commission européenne avait donc décidé d’y mettre un terme afin de simplifier les communications, et les déplacements, des citoyens européens.

En juin 2017, c’était donc la révolution : la fin des frais d’itinérance dans l’Union européenne, également appelés « roaming ». Il devenait possible d’utiliser son forfait mobile comme si on était dans son pays d’origine, sans surcoût. Mais l’accord n’avait une validité que de 5 ans : il arrivait à échéance en juin 2022, ce qui aurait de fait réinstauré les frais de roaming, si les opérateurs téléphoniques l’avaient souhaité.

La fin du roaming prolongée jusqu’en 2032

Finalement, le 9 décembre 2021, le Parlement européen a voté pour une extension de l’accord visant à supprimer les frais d’itinérance dans l’Union européenne : les 27 États de l’UE, avec en plus l’Islande, le Lichtenstein et la Norvège, sont tombés d’accord. Le nouvel accord a une validité de 10 ans, ce qui reporte la fin du roaming à juin 2032… si aucun nouvel accord n’est signé d’ici-là.

« La reconduite des règles garantira que les personnes puissent téléphoner, envoyer des textos et surfer sur l'Internet tout en voyageant dans d'autres pays de l'UE que le leur, sans redouter d'avoir un terrible choc en recevant la facture de leur opérateur » ont expliqué les élus européens.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook