Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Roissy : tous les bagages égarés vont être restitués





Le 13 Juillet 2022, par François Lapierre

Depuis le début du mois de juillet, l'aéroport de Roissy traîne comme un boulet un sérieux problème de bagages. Des dizaines de milliers d'entre eux sont en souffrance, mais la situation devrait s'arranger rapidement.


Chaos à l'aéroport

La plupart des aéroports dans le monde souffre d'un manque de personnel dû à la reprise très forte de l'activité dans le transport aérien. Les infrastructures ont toutes les peines du monde à recruter, tandis que les voyageurs ont retrouvé l'envie de reprendre l'avion. Le résultat, ce sont des vols annulés et des montagnes de bagages perdus. Roissy-Charles de Gaulle ne fait pas exception.

Pour ne rien arranger, l'aéroport parisien a en plus essuyé une grève début juillet qui a provoqué le chaos dans le système de gestion des bagages. « C'est catastrophique, c'est l'image de notre aéroport qui a été abîmée », a déploré Augustin de Romanet le PDG du groupe ADP. Au micro de RMC, il estime que « beaucoup plus de 20.000 bagages ont été en souffrance » en raison d'une grève des salariés de l'entreprise le 1er juillet.

Excuses du PDG d'ADP

Clément Beaune, le ministre des Transports, a estimé qu'il y avait 35.000 bagages qui avaient été égarés. Toutefois, les choses vont revenir à la normale : la totalité des bagages vont être restitués mercredi soir à leurs propriétaires, assure Augustin de Romanet, qui a par ailleurs présenté ses excuses. « On pourra réacheminer les derniers bagages avec un effort de mobilisation jour et nuit pour que chacun puisse retrouver les meilleures conditions de voyage », a de son côté rassuré le ministre.

Le PDG d'ADP a aussi rappelé les règles de bonne conduite pour voyager : ce n'est pas la peine de venir trop tôt, car « les bagages ne peuvent pas être mis dans les trieurs, ils sont mis dans ce qu'on appelle des stockeurs ». Or, ces derniers sont pleins et il se passe « une espèce d'embouteillage de bagages qui créent des désordres ». Pour un vol international, il faut arriver 3 heures avant le décollage. Pour un vol dans la zone Schenghen, « pas plus de deux heures », et pour un vol intérieur, une heure et demie. 



Tags : aéroport

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook