Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Royaume-Uni : une centaine de magasins Marks & Spencer en passe de fermer





Le 22 Mai 2018, par

Emblématique au Royaume-Uni, l'enseigne Marks & Spencer n'en rencontre pas moins des difficultés. D'ici 2022, l'entreprise va fermer une centaine de magasins outre-Manche. Des milliers d'emplois sont menacés.


Marks & Spencer a annoncé fin 2016 un vaste plan de restructuration, qui va permettre d'améliorer ses revenus, en favorisant la vente en ligne. Au détriment cependant des magasins physiques de plus en plus boudés par une clientèle qui se tourne vers internet. Ce mardi, le groupe a indiqué que 14 magasins d'alimentation, de vêtements et de produits d'équipement pour la maison allaient fermer d'ici la fin de l'année prochaine. 21 magasins ont déjà clos leurs portes depuis le lancement de la restructuration.

Les autres boutiques de l'enseigne touchées par ces suppressions seront connues plus tard. Marks & Spencer a par ailleurs indiqué que 626 emplois étaient concernés par la fermeture de 9 des 14 magasins de la liste du jour ; néanmoins, des offres de reclassement seront proposés à ces salariés. Toutes les régions du pays sont touchées par ces fermetures à venir : de Liverpool à Cambridge, en passant par Glascow ou les Midlands. 

L'enseigne britannique veut donc mettre l'accent sur internet, avec l'objectif d'atteindre « au moins » un tiers de ses ventes en ligne. Amazon est évidemment passé par là, ainsi que les entreprises d'e-commerce plus agiles que les mastodontes de la distribution physique — le discours est le même de ce côté-ci de la Manche, notamment chez Carrefour. Au Royaume-Uni cependant, il se pose la question du coût des loyers des boutiques : l'immobilier a beaucoup grimpé ces dernières années. C'est dans ce contexte que Marks & Spencer passe en revue ses différentes boutiques en interrogeant leur pertinence.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : distribution

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook