Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ryanair est un des plus gros pollueurs en Europe





Le 2 Avril 2019, par La Rédaction

Ryan air fait partie des plus gros pollueurs en Europe, en compagnie de centrales à charbon. Une place assez peu flatteuse...


La compagnie aérienne à bas coût a été épinglée par une ONG belge, Transport & Environnement. En 2018, Ryanair a émis 9,9 millions de tonnes de CO2, ce qui représente une progression de 6,9% par rapport à 2017... et de 49% sur les cinq dernières années ! Ce résultat propulse l’entreprise à la dixième place du classement des plus gros pollueurs en Europe, derrière neuf centrales à charbon. La plus polluante est basée en Pologne avec 38,3 millions de tonnes de CO2.

 

L’Allemagne, qui a abandonné le nucléaire, compte sept centrales dans ce top 10. « Ryanair est le nouveau charbon », dénonce le responsable aviation au sein de l’ONG Andrew Murphy. « Cette tendance ne se poursuivra que lorsque l'Europe réalisera que ce secteur sous-réglementé doit être mis en conformité, à commencer par une taxe sur le kérosène et la mise en place de mandats obligeant les compagnies aériennes à passer au carburéacteur à zéro émission ».

 

Si Ryanair est pointé du doigt, c’est que le nombre de passagers n’a cessé de croître (10 millions l’an dernier). Chaque voyageur Ryanair représente 71 kg de CO2. Et cela ne va pas aller en s’arrangeant, le transport aérien se démocratisant de plus en plus. Les compagnies ne sont pas taxées sur le kérosène ; si les États se décidaient à mettre en place une taxation, cela pourrait rapporter 27 milliards d’euros selon des analystes. Mais cela freinerait également l’expansion de ce secteur d’activité.




Tags : ryanair

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook