Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ryanair : une nouvelle grève des personnels navigants partout en Europe





Le 9 Septembre 2018, par

Ryanair est loin d'être sorti de l'ornière. La compagnie aérienne est parvenue à signer un accord avec les pilotes en Irlande, mais le conflit menace partout en Europe.


Cette fois, c'est le personnel navigant en Italie, au Portugal, en Belgique, en Espagne et aux Pays-Bas qui menace Ryanair d'un mouvement social d'ampleur pour la fin du mois de septembre. Ce serait là « la plus grande grève jamais connue par l'entreprise » si la direction ne faisait pas évoluer les conditions de travail. Les syndicats sont encouragés par la signature d'un accord avec Forsa, l'organisation qui représente les pilotes en Irlande. Mais rien ne dit que Ryanair veuille faire des compromis partout en Europe…

Malgré tout, la compagnie aérienne low cost a mis de l'eau dans son vin en Irlande. Ainsi, les six avions qui devaient être transférés en Pologne — en représailles suite au mouvement de grève des pilotes — resteront finalement à Dublin. 300 emplois étaient menacés par ce départ de 20% de la flotte irlandaise, qui aurait dû intervenir cet hiver. Dans un geste de bonne volonté et pour « répondre favorablement à l'accord de médiation », Ryanair a donc décidé de laisser ces avions dans son pays d'origine.

Les syndicats européens des personnels navigants demandent à l'entreprise de transport aérien que les salariés puissent bénéficier des contrats de travail de leur pays, et non pas de contrats de droit irlandais. Une pratique qui permet à Ryanair d'embaucher à moindre frais… La décision de faire grève se prendra le 13 septembre, et les syndicats espèrent pouvoir emmener avec eux les personnels partout en Europe.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Ryanair

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook