Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SNCF : 3 milliards d’euros dans le TGV du futur





Le 26 Juillet 2018, par

La SNCF va investir 3 milliards d'euros dans le « TGV du futur » : des rames commandées à Alstom qui entreront en service à partir de 2023.


Pour son train à grande vitesse du futur, la SNCF n’a pas lésiné. L’entreprise publique va ainsi commander 100 de ces TGV à Alstom, une commande en bas de laquelle se trouve le chiffre de 3 milliards d’euros ! Un contrat record qui aurait pu coûter encore plus cher, mais les deux entreprises sont parvenues à maintenir les coûts au plus bas : ainsi, chaque rame coûtera 25 millions d’euros, c’est 5 millions  de moins par rapport au prix d’une rame Duplex. Ces rames à deux étages vont permettre de transporter plus de voyageurs : jusqu’à 740 passagers, soit 200 de plus.

La SNCF et Alstom ont débuté ce partenariat d’innovation en 2016. Le cahier des charges comportait entre autres l’intégration du Wi-Fi. La connectivité, c’est l’un des objectifs de la SNCF pour ces nouveaux TGV, l’entreprise investissant 1,6 million d’euros en équipements pour chaque rame, aussi bien pour le confort des passagers que pour la technologie embarquée. Guillaume Pepy, le patron du transporteur, a évoqué un « atout majeur » pour la SNCF dans un contexte de concurrence accrue.

Il s’agit en effet d’améliorer la compétitivité de l’offre TGV, tout en satisfaisant les besoins de la clientèle. Les premières rames seront livrées en 2033, et elles s’échelonneront sur les dix prochaines années. Certaines des rames TGV actuelles datent des années 80 et il devenait urgent de les renouveler.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : SNCF


1.Posté par herve le 31/07/2018 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour, il doit y avoir une erreur de date. Les dernières rames seront livrées en 2033 si les premières seront mises en service en 2023...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook