Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SNCF Réseau veut laisser le privé gérer une partie des petites lignes





Le 6 Octobre 2018, par

Le sauvetage des « petites lignes » de trains pourrait bien passer… par le privé. Et c'est la SNCF qui est à la manœuvre ! Le groupe veut permettre aux régions de confier leurs lignes au privé.


Patrick Jeantet, le PDG de SNCF Réseau, a expliqué à l'AFP que l'entreprise avait rassemblé « dans un catalogue » toutes ses compétences ; en tout, une cinquantaine de possibilités dans lesquelles les régions peuvent puiser, « au cas par cas », pour réduire les coûts de rénovation et d'entretien des « petites lignes ». Le dirigeant estime qu'avec cet éventail d'options, il est possible de réaliser jusqu'à 30% d'économies. « L'idée est de faire moins cher, pour évidemment sauver les lignes ! », assure-t-il.

La SNCF, qui parle de « desserte fine du territoire » plutôt que de « petites lignes », veut donc donner le choix aux régions pour gérer leurs voies ferrées. 39% d'entre elles voient passer moins de dix trains chaque jour, 24% plus de vingt. Patrick Jeantet indique que sur les lignes les moins fréquentées, il serait possible de faire circuler des navettes avec un seul train qui ferait l'aller-retour. Voilà une solution qui permet d'économiser « beaucoup d'argent ».

Parmi les autres dispositifs possibles, le recours à des gestionnaires d'infrastructures conventionnés pour la maintenance et l'exploitation de portions de routes. Au privé, en somme. « On va le proposer sur une dizaine de lignes, qui sont des lignes en antenne », décrit-il, « on retiendra celui qui a la meilleure offre qualité/prix. Et là, on aura un vrai prix de marché, et on pense que ça peut baisser les coûts ». Il ne s'agit à l'heure actuelle que de tests.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : transport

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook