Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Semi-conducteurs : selon Thierry Breton, la pénurie devrait durer encore « plusieurs trimestres »





Le 15 Novembre 2021, par Paolo Garoscio

Mauvaise nouvelle pour l’industrie, le commerce et, bien évidemment, les consommateurs : la pénurie de semi-conducteurs qui frappe le monde depuis la réouverture de l’activité, devrait durer encore quelque temps. Toutefois, le pire serait passé, selon Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur.


Pénurie de semi-conducteurs : le « pic » est passé

Pixabay/mercinjozwiak
Pixabay/mercinjozwiak
Invité de l’émission Questions politiques (France info, France inter, Le Monde) le 14 novembre 2021, Thierry Breton est revenu sur la pénurie de semi-conducteurs qui frappe l’industrie mondiale, et tout particulièrement l’industrie électronique. Selon lui, et c’est la bonne nouvelle, « le pic est plutôt derrière nous ». De quoi laisser entendre le fait que la situation va s’améliorer.

Mais cette amélioration ne sera pas aussi rapide que ce que les concernés, des fabricants aux clients, pourraient espérer. « Pour revenir à la normale, il faudra encore plusieurs trimestres », estime Thierry Breton. Cela repousserait la fin de la pénurie à la mi-2022, voire à la fin de l’année comme certains cabinets d’analyse estiment désormais et alors que la demande reste fortement supérieure à l’offre sur le marché international.

Des mois entiers de production impactés

C’est l’industrie qui va le plus devoir s’adapter à la situation, et tout particulièrement l’industrie automobile qui a déjà annoncé des mesures. Outre des fermetures partielles d’usines, certains constructeurs dont Renault et BMW ont déclaré supprimer ou retarder certaines options de leurs modèles afin de pouvoir respecter les délais de livraison.

Le manque de semi-conducteurs dans l’industrie automobile pourrait réduire la production de véhicules de plusieurs millions d’unités en 2021, ce qui devrait engendrer un important manque à gagner pour les constructeurs.

Mais l’ensemble des secteurs est impacté, dès lors que de l’électronique est embarquée dans le produit : sport, jeux-vidéo, informatique… Même Apple a annoncé que son dernier smartphone pourrait avoir des problèmes en termes de production et livraison, alors que le géant de Cupertino n’en prévoyait pas.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook