Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

TGV : la SNCF va augmenter les prix des billets de 5%, mais pas pour tous





Le 19 Novembre 2022, par François Lapierre

La SNCF a dévoilé sa stratégie tarifaire pour l'année prochaine. La hausse moyenne des prix est fixée à 5%, mais certaines catégories de train n'augmenteront pas du tout.


Un « bouclier tarifaire » pour les prix du TGV

Les prix vont bel et bien augmenter à la SNCF et ce, à partir du 10 janvier pour le TGV, dont l'entreprise est la seule à supporter l'ensemble des coûts. Le gouvernement, par l'entremise de Clément Beaune, le ministre des Transports, avait demandé un « bouclier tarifaire » pour les plus jeunes et les voyageurs modestes. Le transporteur a tenté d'appliquer cette recette en annonçant une hausse moyenne de 5%. Mais tous les trains ne sont pas concernés. 

Pour les TGV Ouigo et les premiers prix des TGV Inoui, avec les tarifs restent inchangés. Pas d'augmentation pour ceux là, ni pour la carte Avantage dont le prix de 49 euros par an permet de profiter d'une réduction de 30% sur certains billets (et même de 60% pour les enfants). Les billets achetés avec Avantage conservent leur plafond de 39 euros maximum pour un trajet d'une heure et demie, de 59 euros pour les trajets entre une heure et demie et trois heures, et de 79 euros au-delà.

La gratuité d'échange des billets TGV six jours à l'avance

Pas de changement non plus pour l'abonnement TGV Max (Junior et Senior) dont le prix demeure à 79 euros par mois. Par contre, la hausse de 5% s'applique aux billets destinés aux déplacements professionnels : Business Première, carte Liberté, abonnements, tarifs entreprises… Les billets de première et de seconde pris au dernier moment et durant les périodes de forte affluence (en dehors de la carte Avantage) subiront eux aussi cette hausse.

Les coûts d'exploitation de TGV pour l'année prochaine vont augmenter de 13%, alors que la hausse annoncée par la SNCF pour les billets est de 5%. L'entreprise espère réduire la différence en augmentant le nombre de places vendues, en jouant sur les variations de prix en fonction de l'offre et de la demande, et aussi en durcissant les conditions d'échange pour les billets : pour obtenir la gratuité de l'opération, il faudra s'y prendre six jours à l'avance, au lieu de trois. Sinon, ce sera 19 euros par billet…



Tags : tgv

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook