Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tabac : les ventes augmentent de 9,2 % sur 7 mois





Le 16 Août 2017, par Anton Kunin

Les ventes de cigarettes ont progressé de 9,2 % sur les 7 premiers mois de 2017, selon RTL. Le gouvernement Philippe, qui s’est donné pour mission de réduire de façon sensible le nombre de fumeurs, a donc un vaste chantier devant lui.


L’augmentation du prix du paquet, une mesure comme jamais d’actualité

La hausse des ventes de tabac s’est accélérée à partir de mars 2017 et s’est confirmée en mai et juin 2017. Sur ce dernier mois, la progression par rapport à juin 2016 a atteint un niveau spectaculaire de 10 %. Par ailleurs, jamais depuis 2013 il ne s’est vendu autant de cigarettes sur un mois de juin. Les chiffres de juillet 2017 sont également remarquables : les ventes de cigares ont augmenté de 7,4 %, et celles de tabac à mâcher de 7,2 %.

Pour faire diminuer les ventes (et donc alléger le fardeau que la consommation de tabac représente pour la santé publique), le gouvernement souhaite augmenter de façon radicale le prix du paquet. D’ici 2020, il devrait passer de 7 euros à 10 euros en moyenne. Cette piste s’appuie sur les calculs de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : « en moyenne, une augmentation des prix de 10 % sur le paquet de cigarettes devrait entraîner une baisse de 4 % de la demande dans les pays à revenu élevé », pouvait-on lire dans un de ses rapports sur la question.

Le prix du paquet augmente de 118 %, les ventes de tabac chutent de 45 %

Ce levier est déjà très utilisé par les pouvoirs publics : le prix du paquet augmenté de 118 % entre 2000 et 2016 en France. Résultat : les ventes ont chuté de 45 % pendant cette même période, selon les chiffres de l'Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT).

La fiscalité du tabac à rouler devrait elle aussi être revue, pour être alignée sur celle des cigarettes. Selon le Comité national contre le tabagisme, une forte taxation constitue la modalité la plus efficace pour dissuader les jeunes et inciter les plus démunis à arrêter de fumer.

Au-delà de l’enjeu de santé publique, la consommation de tabac est également un enjeu économique pour la France : selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les pertes de production dues au tabagisme (y compris le coût pour la collectivité engendré par le tabagisme) représentaient plus de 8,6 milliards d’euros pour la seule année 2010.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook