Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Taxe GAFA : Donald Trump menace le vin français





Le 27 Juillet 2019, par

La tension commerciale est montée d'un cran cette fin de semaine, suite à un tweet de Donald Trump menaçant la France de sanctions suite au vote sur la taxe GAFA.


Sur Twitter, le président américain a menacé à mots à peine voilés de sanctions douanières touchant les importations de vins français sur le sol américain. L'objet de sa colère, c'est la taxe GAFA votée par la Parlement et qui entrera en vigueur à compter du 1er janvier. La France va prélever 3% du chiffre d'affaires des grandes entreprises du numérique, dans les activités de publicité en ligne et de revente des données à des fins publicitaires. Cette taxe ne passe pas à Washington : même si elle concerne toutes les entreprises, ce sont surtout des sociétés américaines qui sont visées, comme Google, Facebook ou encore Amazon.

Bruno Le Maire a voulu éteindre le feu en proposant de parvenir à un accord global sur la taxation des entreprises du numérique d'ici la fin de l'été. « Nous souhaitons travailler étroitement avec nos amis américains à une taxation universelle des activités digitales », a dit le ministre de l'Économie. L'hôte de Bercy ne veut pas mélanger deux choses « qui n'ont rien à voir », à savoir la taxe GAFA et les tarifs douaniers sur le vin. « Ce que je constate c’est que ces tarifs douaniers n’ont pas empêché depuis vingt ans une très forte augmentation de la consommation de vin américain en Europe et en France puisque le volume a augmenté de plus de 30 % au cours des dix dernières années ».

Le secteur du vin a tiré la sonnette d'alarme sur le sujet, demandant aux deux pays de trouver une solution. Les exportateurs français de vins et spiritueux ne veulent pas que les États-Unis restreignent l'accès de leurs vins au marché américain. Un accord sur la taxation des géants d'internet est en discussion au sein de l'OCDE. Des avancées notables ont eu lieu, mais il faut maintenant que tous les pays s'entendent. Bruno Le Maire espère une « décision pour la fin de l'année 2020 ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Donald Trump


1.Posté par Grrrd le 29/07/2019 02:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très mauvaise approche de la part de la France et de l'Europe mais de la part de la France surtout de la problématique des GAFA.
Le problème n'est pas le fait que les GAFA font de l'optimisation fiscale mais le fait que nous Européens n'avons pas de GAFA,que nous avons perdu la bataille de l'intelligence artificielle.
Les GAFA sont soit chinoises soit americaines.Taxer les GAFA peut éventuellement satisfaire les gilets jaunes ou je ne sais trop qui mais on comprend bien que ce n'est pas la réponse aux grands dèfis technologiques de l'intelligence artificielle.Demain l'Europe sera vassalisée numeriquement par les Américains et par les Chinois si elle ne crée pas ses
propres GAFA.
Alors là je peux vous dire que nos gilets jaunes seront non plus face à des politiques francais ou autres mais face aux empires américains ou chinois dont nous serons les vassaux.
Je ne sais pas s'il est trop.tard ou pas pour l'Europe mais plus on avance plus on s'enfonce.
Qui est respinsable de cette situation en Europe?
Un peu tout le monde mais surtout le manque de volonté de construire une Europe unie politiquement.
Les Américains,les Chinois consacrent des milliards au développement de l'intelligence artificielle.
Nous Européens devront avec notre culture et notre logique européennes qui n'est ni américaine ni chinoise y consacrer aussi des milliards si nous ne voulons pas demain subir le sort que nots fîmes subir à nos colonies par exemple.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook