Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Taxis contre VTC : les mesures phare du rapport Thévenoud





Le 24 Avril 2014, par

Les taxis et les VTC sont dans l'impasse, depuis que les véhicules de tourisme avec chauffeur ont démontré qu'un autre transport de voyageur était possible - plus courtois, sans mauvaise surprise, premium. Le lobby des taxis est puissant et il a déjà réussi à faire plier le gouvernement à de multiples occasions.


Est-ce que cela sera aussi le cas cette fois ? Thomas Thévenoud, le rapporteur PS de la future loi régissant les rapports des deux professions, a mis sur la table une trentaine de propositions. Les taxis pourraient se voir imposer une couleur comme à New York. Cependant, les chauffeurs pourront attendre le renouvellement de leurs véhicules (tous les trois ans environ) pour les mettre à la couleur choisie - qui ne sera pas nécessairement le jaune.
 
La tarification des taxis est un autre ensemble de mesures qui devrait améliorer leur attractivité. Ils auront ainsi l'obligation d'installer des lecteurs de carte bancaire dans leurs voitures… et qui fonctionnent si possible, ce qui est loin d'être le cas partout. Un tarif de course d'approche, fixé à 6,86 euros, serait imposé - terminé donc les prix fantaisistes où les chauffeurs laissent filer le compteur. Enfin, un forfait aéroport serait imposé. En échange, un couloir sur l'autoroute pourrait être dédié aux taxis.
 
Du côté des VTC, les propositions semblent bien plus exigeantes - deux poids, deux mesures ? Ainsi, le gel des immatriculations, déjà en place depuis février, serait prolongé d'au moins trois mois, le temps d'élaborer la loi. Un contrôle technique serait imposé tous les six mois, tandis que les chauffeurs devront être soumis à l'obtention d'un diplôme.
 
Mais la mesure qui risque de rester en travers de la gorge des VTC est la fin de la maraude électronique : la géolocalisation, fer de lance du secteur qui permet à un client de savoir où se trouve son VTC, serait réservé aux seuls taxis.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook