Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Téléphonie : SFR et Bouygues vont mutualiser leurs réseaux





Le 27 Janvier 2014, par

La guerre des prix et la concurrence accrue dans le paysage français des télécoms pousse les acteurs à se rapprocher. Il en va ainsi de SFR et de Bouygues Telecom, qui devraient finaliser leur accord de mutualisation de leurs réseaux vendredi.


C'est en fin de semaine qu'aura lieu les conseils d'administration des deux opérateurs. Ils entérineront le projet de mutualisation annoncé en juillet dernier et qui devait être effectif en fin d'année dernière. La complexité de la mise en commun des réseaux des deux opérateurs a cependant provoqué du retard dans la mise en place de la mutualisation.
 
Celle-ci doit permettre aux réseaux des deux opérateurs d'assurer une meilleure couverture du territoire. SFR et Bouygues créeraient à cette occasion une coentreprise qui permettra aux deux entreprises de se partager les zones géographiques, en-dehors des centres urbains où les antennes des opérateurs sont présentes en abondance. Il s'agit également de renouveler l'équipement en réalisant des économies d'échelle, qui seront sans doute bienvenues en ces temps difficiles. À deux, on est plus fort pour obtenir des prix plus intéressants…
 
Le gouvernement refuse pour le moment une concentration plus poussée des acteurs de la téléphonie en France : pas question donc pour SFR et Bouygues d'envisager une fusion de leurs activités qui serait préjudiciable à la concurrence. 
 
Les opérateurs font la course actuellement pour installer leurs réseaux 4G. Bouygues fait la course en tête avec près de 6 000 antennes en service, contre 5 200 pour Orange et 1 800 pour SFR. Free est loin derrière, avec 800 antennes. La couverture la plus large possible du territoire est stratégique pour vendre les forfaits 4G, plus chers que des abonnements 3G… même si là encore, Free Mobile est venu bousculer les plans marketing des trois autres opérateurs, en offrant la 4G dans ses forfaits à bas coût.
 
Afin de rester compétitifs, les opérateurs se doivent donc d'être créatif, y compris en mettant en place des synergies inattendues comme ce projet de mutualisation des réseaux.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook