Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Télétravail : 26% des actifs peuvent y passer !





Le 18 Juin 2017, par

Le think tank Fondation Concorde a dressé le portrait type du télétravailleur français. Plus d'un Français sur quatre correspond à ce profil !


En moyenne, le travailleur type susceptible de travailler à distance a 42 ans, il est diplômé Bac + 3, son salaire moyen est de 2 229 euros nets par mois, il travaille dans une entreprise de plus de 50 salariés et il réside dans une ville de plus de 500 000 habitants. Il passe 45 minutes chaque jour pour se rendre au travail. Ce portrait correspond à 26% des actifs en France, soit 6,7 millions de personnes.

Bien sûr, tout le monde ne peut pas travailler à distance ou dans un espace de co-working, souligne la fondation. Des emplois nécessitent une présence physique, dans la restauration par exemple, ou encore derrière la caisse dans les magasins, les policiers, les marins pêcheurs, ou encore… les pilotes de ligne ! Selon le décompte du think tank, le nombre de travailleurs qui ne sauraient prétendre aux vertus du télétravail à cause de la nature de leur emploi se monte à 15,4 millions, soit 60% des actifs.

Le télétravail cumule des avantages comme l'amélioration de la productivité, un temps de travail plus élevé, un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée, ou encore… la hausse du temps de sommeil, souligne l'étude. Néanmoins, pour les 14% d'actifs restants (3,6 millions de personnes) qui peuvent eux aussi prétendre au télétravail, il convient d'adapter l'environnement de travail avec des aménagements matériels et logistiques. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook