Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tencent Music repousse son introduction boursière





Le 15 Octobre 2018, par

C'est cette semaine que Tencent Music aurait dû se lancer en Bourse. Mais la volatilité actuelle des marchés pousse la filiale du géant de l'internet chinois Tencent à repousser son introduction sur les marchés financiers.


Cela promettait d'être une introduction boursière d'importance : Tencent Music, la plateforme de streaming musical du mastodonte chinois, aurait dû lever entre 1 à 2 milliards de dollars. De quoi peser face à Spotify, qui s'est lancé lui aussi en Bourse il y a quelques mois. Mais voilà, les incertitudes actuelles qui ont bousculé les places financières un peu partout dans le monde ont forcé Tencent à repousser ce lancement boursier. Selon le Wall Street Journal, les investisseurs devront patienter jusqu'en novembre.

Les chutes enregistrées la semaine dernière par Wall Street donnent le tournis : l'indice S&P500 a dévissé de 3,29% mercredi 10 octobre, pire séance en huit mois, puis de plus de 2% le lendemain. Dans ces conditions, difficile effectivement d'imaginer une introduction boursière réussie. Le contexte est de plus défavorable pour le groupe chinois, au vu des tensions commerciales actuelles entre les États-Unis et la Chine. Les rendements obligataires sont également en hausse et les inquiétudes pèsent sur la croissance.

Tencent Music, fondé en juillet 2016, vise une valorisation de 25 milliards de dollars. La croissance exceptionnelle de l'entreprise de streaming impressionne : durant le seul premier semestre de cette année, elle a recruté 41 millions d'utilisateurs actifs mensuels. En tout, le service compte 644 millions d'utilisateurs — Spotify, son rival le plus sérieux, affiche 83 millions d'abonnés mensuels.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : bourse

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook