Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tests Covid : un coût de plus de 100 millions d’euros par semaine





Le 18 Juin 2021, par Paolo Garoscio

Contrairement à d’autres pays en Europe ou ailleurs dans le monde, la France a fait le choix de la gratuité pour les tests de dépistage de la Covid-19. Une stratégie qui a permis de multiplier les tests, PCR ou antigéniques, et donc d’identifier certains cas, notamment les cas asymptomatiques. Mais ça a un coût élevé pour l’Assurance Maladie.


Plus de 100 millions d’euros par semaine

Pixabay/fernandozhiminaicela
Pixabay/fernandozhiminaicela
Thomas Fatôme, directeur général de la CNAM (Caisse Nationale de l’Assurance Maladie) a donné quelques chiffres du coût pour la France de la stratégie des tests Covid-19 gratuits pour tous. Invité le 16 juin 2021 sur Radio Classique, il a déclaré que la facture est d’environ « 100 à 120 millions » d’euros par semaine.

La raison ? « Les Français ont pris l’habitude de se tester », ce qui est loin d’être une mauvaise nouvelle sur le plan de la lutte contre la propagation du virus Sars-CoV-2 et, notamment, des variants. Mais avec des tests qui coûtent 25 euros pour les antigéniques (les tests rapides) et « un peu moins de 50 euros » pour les PCR, qui nécessitent une analyse en laboratoire, la somme augmente rapidement. Pour Thomas Fatôme, malgré le coût, il s’agit d’un « investissement » qui permet de lutter contre le virus.

Le déficit de la Sécurité sociale va exploser en 2021

La pandémie n’étant pas terminée, et le variant Delta (ex-variant indien) inquiétant de plus en plus, Thomas Fatôme n’a pas tenté de donner une estimation du déficit de la Sécurité sociale pour 2021. Il estime qu’il était encore « un tout petit peu tôt » lors de son intervention sur Radio Classique. Néanmoins, il prévient : le déficit sera « très élevé ».

Il risque par ailleurs d’augmenter plus rapidement durant les vacances d’été : la France a décidé, afin d’attirer les touristes, que les tests de dépistage seront gratuits même pour les étrangers en villégiature. Or, ces derniers pourraient devoir faire des tests pour rentrer dans leur pays à la fin de leur séjour, test qui sera donc payé par l’État.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook