Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Thales : un gros contrat pour la Défense





Le 11 Avril 2017, par

Le groupe Thales a remporté un important contrat de service auprès de la Défense. Près d’un milliard d’euros sur dix ans pour la fourniture et l’approvisionnement d’articles en tout genre dans une cinquantaine de points de livraison.


Thales a obtenu ce contrat de la SIMMAD (Structure Intégrée de Maintien en condition opérationnelle des Matériels Aéronautiques du ministère de la défense) : le groupe va déployer, dès le mois de septembre, une logistique pour acheminer et stocker 200 000 références en tout genre — pièces détachées aéronautiques, pneumatiques, composants électroniques, câbles, joints, etc. Thales devra également gérer un stock industriel et traiter les obsolescences.

Un contrat d’importante donc, rendu possible grâce à des algorithmes intelligents et un partenariat avec Kuehne + Nagel pour l’acheminent à proprement parler ; tout cela « permet une parfaite gestion des stocks alignée sur les consommations réelles et une adaptation à l'évolution de l'activité des forces armées françaises qui bénéficieront à tout instant d'un service flexible ».

Mais tout le monde n’est pas forcément de cet avis. Deux concurrents de Thales, Engie Ineo et Sabena Technics, voudraient déposer des recours auprès du Tribunal administratif de Paris. En cause : la SIMMAD a modifié son cahier des charges durant la négociation. Selon la Tribune, ces deux entreprises pourraient réclamer une indemnisation auprès de l’organisme…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Thales

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook