Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Thomas Cook, au bord de la faillite, pourrait rapatrier 600 000 clients





Le 21 Septembre 2019, par Olivier Sancerre

Thomas Cook, le plus ancien voyagiste au monde, pourrait déclarer faillite dans les prochains jours. Un choc pour l'industrie du tourisme en Europe.


Appel à l'aide auprès du gouvernement

Thomas Cook, qui engrange 10 milliards de livres de chiffre d'affaires chaque année et organise les séjours de 20 millions de clients, est dans une tourmente telle que le groupe pourrait faire faillite. Il lui manque 200 millions de livres (227 millions d'euros) pour boucler un plan de restructuration avec le géant chinois Fosun. 900 millions de livres ont été trouvées, mais il manque 200 millions…

La somme n'a pas pu être obtenue auprès d'investisseurs privés. C'est pourquoi Thomas Cook s'est tourné vers le gouvernement britannique, en dernier ressort. Mais selon la presse anglaise, ce dernier ne donne pas l'impression de vouloir signer un chèque. Un conseil d'administration se réunira ce dimanche 22 septembre pour décider de la marche à suivre.

Rapatriement de grande ampleur

Thomas Cook subit de plein fouet la concurrence des tour-opérateurs : les prix baissent et les marges sont de plus en plus réduites. De plus, Thomas Cook souffre des incertitudes économiques qui pèsent sur un Royaume-Uni qui ne sait pas comment aller vers le Brexit. Et les aléas climatiques n'arrangent pas les choses. Ainsi, la vague de chaleur de l'an dernier sur le vieux continent a poussé les touristes à rester chez eux : pourquoi se déplacer pour chercher un soleil qui est présent chez soi ?

Si la faillite devait être prononcée, Thomas Cook serait alors amené à rapatrier l'ensemble de ses clients dans leurs pays respectifs. Cela concerne 600 000 clients, dont 150 000 Britanniques, ce qui représenterait l'opération du genre la plus importante depuis… la seconde guerre mondiale.



Tags : thomas cook

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook