Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Toshiba veut prendre le contrôle de la centrale britannique NuGeneration





Le 27 Décembre 2013, par

Le groupe japonais Toshiba a annoncé jeudi 26 décembre 2013 vouloir devenir ‘actionnaire majoritaire de la société chargée de la construction de la nouvelle centrale nucléaire britannique actuellement détenue par GDF Suez et l’espagnol Iberdrola. Mais GDF Suez devrait en rester l’opérateur.


cc/flickr/worldchaos81
cc/flickr/worldchaos81
C’est une annonce de taille pour le développement du projet NuGeneration qui est à l’arrêt ou presque depuis la catastrophe nucléaire de Fukushima survenue en mars 2011. Avec la prise de contrôle de la société par Toshiba, le projet devrait enfin avancer plus rapidement.

L’annonce, faite par le président de Toshiba Hisao Tanaka, fait suite à la volonté de Toshiba de trouver des débouchés étrangers pour sa filiale nucléaire. Depuis la catastrophe de Fukushima le Japon est plus que réticent à entamer, continuer ou développer encore son programme nucléaire malgré les problèmes de dépendance énergétique que cela entraîne pour le pays.

Pour prendre le contrôle de la société NuGeneration, Toshiba compte racheter l’intégralité des parts de l’espagnol Iberdrola ainsi qu’une partie des parts de GDF Suez sans pour autant évincer le français du projet. Mais ainsi faisant, Toshiba pourrait mettre les bâtons dans les roues à Areva.

En effet, Toshiba voudrait, selon ses projets, installer dans le site trois exemplaires du réacteur nucléaire AP1000 de l’américain Westinghouse, filiale de Toshiba. Or, en tant qu’actionnaire majoritaire il lui serait facile d’imposer ce choix à NuGeneration ce qui risque de troubler les projets d’Areva qui espérait installer dans cette nouvelle centrale deux de ses réacteurs EPR.

Mais pour l’instant rien n’a été signé et Toshiba continue de discuter du prix du rachat des actions d’Iberdrola. Le prix actuellement estimé est de 102 millions de livres. Les discussions entre Toshiba, Iberdrola et les autorités britanniques ne devraient néanmoins pas être conclues avant la fin du mois de janvier 2014.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook