Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

TotalEnergies n'exclut pas de nouvelles aides pour contenir les prix de l'énergie





Le 8 Juillet 2024, par Aurélien Delacroix

Lors des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence, Patrick Pouyanné, PDG de TotalEnergies, a annoncé la possible réduction du plafonnement du prix du carburant pour les abonnés gaz-électricité de l'entreprise. Cette initiative intervient dans un contexte de colère croissante face aux prix de l'énergie en France.


Un plafonnement du prix du carburant

Le PDG de TotalEnergies, Patrick Pouyanné, a confirmé que le plafonnement à 1,99 euro par litre de carburant à la pompe, mis en place par le groupe, resterait en vigueur. Cette mesure, bien accueillie par les consommateurs, pourrait même être ajustée à la baisse pour les clients abonnés à l'offre gaz-électricité de l'entreprise. Lors des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence, Pouyanné a souligné : « Cette mesure, oui elle est là, oui elle va rester ». Il a également évoqué la possibilité d'une réduction du plafond pour les abonnés multi-énergies de TotalEnergies, sans toutefois donner de détails supplémentaires à ce stade.

Actuellement, TotalEnergies compte cinq millions de clients particuliers pour son offre gaz et électricité. Si cette nouvelle mesure venait à être mise en place, elle représenterait un soutien significatif pour de nombreux Français. Le dirigeant a admis que cette décision n'était « pas totalement rationnelle économiquement » mais qu'elle répondait à une montée de la colère face aux prix de l'énergie. « Les entreprises, dans ce monde compliqué et fracturé, ont sans doute un rôle de plus en plus important à assumer », a-t-il déclaré.

Un geste de TotalEnergies en faveur des consommateurs

Le plafonnement à 1,99 euro par litre, mis en œuvre pour la première fois en 2023, a été particulièrement bénéfique pour les stations-service des territoires ruraux, où les coûts d'acheminement du carburant sont plus élevés. Cette initiative, selon Patrick Pouyanné, correspond à une forme de responsabilité sociale de l'entreprise : « C'est une politique qui a complètement rencontré l'assentiment des Français ».

Pour le grand patron, les entreprises doivent prendre part au débat public avec des actions concrètes. « On ne peut pas simplement dire que tout ça ce n'est pas notre problème, parce que c'est notre problème, nous vivons dans cette société », a-t-il affirmé. En espérant que « le débat français revienne vers du positif », il a réitéré l'importance de la contribution des entreprises à la société.

Le maintien du plafonnement à 1,99 euro par litre de carburant avait déjà été annoncé pour l'année en cours et « peut-être même au-delà », mais le coût de cette mesure pour le groupe n'a jamais été divulgué. En ce sens, TotalEnergies semble déterminé à jouer un rôle clé dans la gestion des défis énergétiques en France, tout en soutenant ses clients face à la flambée des prix.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook