Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tourisme : les promos se multiplient pour cet été





Le 25 Juin 2024, par François Lapierre

À l’aube des vacances d’été, les Français semblent moins enclins à voyager cette année en raison d’une baisse de leur pouvoir d’achat. Face à cette situation, les acteurs du secteur du tourisme redoublent d’efforts et multiplient les promotions pour attirer les vacanciers.


Pouvoir d'achat en berne

Les Français, qui avaient massivement voyagé après la pandémie de Covid-19, montrent cette année une réticence accrue à l’idée de partir en vacances. Cette tendance s'explique principalement par une diminution du pouvoir d’achat, combinée à une légère reprise de l'inflation en mai 2024, atteignant 2,3%. Après deux années marquées par une forte consommation et un désir d’évasion, 2024 s’annonce moins favorable pour le secteur touristique.

Les hôtels et clubs de vacances affichent des taux de réservation décevants, et les compagnies aériennes constatent une baisse des ventes de billets. Le baromètre d’Europ Assistance, cité par l’Écho touristique, révèle une baisse de 14% du budget vacances des Français cette année. Ce contexte économique pousse les vacanciers à être plus prudents dans leurs dépenses, réduisant ainsi leurs envies d’évasion estivale.

Pour contrer cette baisse de la demande, les professionnels du tourisme ont mis en place une série d’opérations de promotion pour attirer les clients. Ryanair a récemment lancé une vente flash pour cet été, tandis qu’EasyJet propose des réductions de 15% sur certains vols, comme le relève Capital. Air France n’est pas en reste, avec des tarifs compétitifs de moins de 500 euros pour des destinations en Amérique du Nord et de moins de 150 euros pour l’Europe.

Les professionnels du tourisme à l'assaut des clients

Les efforts de promotion ne se limitent pas aux compagnies aériennes. Les tour-opérateurs, hôtels et clubs de vacances rivalisent également de créativité pour séduire les vacanciers. Belambra, par exemple, offre des réductions allant jusqu’à 50% sur la deuxième semaine de séjour. D’autres voyagistes proposent des promotions attractives, allant jusqu’à 40% pour des destinations en France et 30% pour des séjours à l’étranger.

Outre la baisse du pouvoir d’achat, plusieurs facteurs expliquent ce recul des réservations. Les Jeux olympiques, qui attireront de nombreux Français, modifient les plans de vacances de certains ménages. Par ailleurs, le contexte géopolitique tendu dans certaines régions du monde incite à la prudence, notamment au Maghreb où les réductions peuvent atteindre 45%.

Dans ce contexte, les professionnels du tourisme doivent redoubler d’efforts pour maintenir leur activité. Les promotions de dernière minute et les offres attractives deviennent essentielles pour convaincre les Français de partir malgré les contraintes budgétaires. Les prochains jours seront cruciaux pour le secteur, qui espère voir les réservations augmenter à l’approche de l’été.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook