Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Toyota rappelle 1,6 million de voitures, plus de 80 000 en France





Le 2 Novembre 2018, par

Toyota lance un nouveau rappel de véhicules qui touche tout particulièrement l'Europe. Le constructeur automobile est sur une mauvaise série depuis le mois de septembre.


Ce jeudi 1er novembre, Toyota a annoncé le rappel de 1,6 million de véhicules, dont 964 000 en Europe et 81 000 en France. Il s'agit surtout de modèles Avensis et Corolla, qui sont touchés par des problèmes d'airbags, qui devront être remplacés sur les voitures concernées. Le constructeur automobile explique que dans certains cas, « un court-circuit interne pourrait se produire », le voyant d'alerte s'allumer, et le ou les airbags se désactiver, tout comme les dispositifs de blocage des ceintures de sécurité. « Dans d'autres cas, ces systèmes pourraient se déployer par inadvertance », poursuit le communiqué.

Toyota indique que ces conditions peuvent augmenter le risque de blessure ou d'accident. Pas question donc de laisser ces systèmes en circulation, d'où le rappel massif orchestré à partir de ce jeudi. Le groupe rappelle également 600 000 voitures, dont 255 000 en Europe et 13 400 en France, qui doivent recevoir un nouveau gonfleur pour l'airbag côté passager. Ces modèles ont déjà été touchés par de précédents rappels. Toyota est victime d'une mauvaise production Takata, un équipementier japonais qui a fait faillite l'an dernier.

Le système de sécurité de Takata était défectueux, il présente un risque de déploiement « anormal » en cas d'accident. On dénombre une vingtaine de décès dans le monde en raison de ces airbags ; Toyota n'est d'ailleurs pas le seul constructeur à devoir rappeler des voitures équipés de ces coussins de sécurité. Mais depuis septembre, l'entreprise est en difficulté avec deux rappels de plusieurs millions de Prius. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Toyota

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook