Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Trop taxer les riches est un danger pour l’économie d’un pays





Le 6 Février 2014, par

Une étude britannique réalisée par le Think Tank Institute for Fiscal Studies vient de prouver un résultat plutôt controversé et qui va à l’encontre de la politique de nombreux pays occidentaux : trop de taxes sur les hauts revenus minent la stabilité financière d’un pays. La raison ? Simplement le fait que si lesdits riches partaient, les entrées fiscales s’en retrouveraient fortement réduites.


cc/flickr/401(k)2013
cc/flickr/401(k)2013
Le Think Tank n’a aucune vocation politique ou critique concernant les diverses politiques fiscales mais veut mettre en garde les pays qui augmentent trop les impôts pour les plus hauts revenus. Au Royaume-Uni, par exemple, les 1% les plus riches pèsent près de 27,5% des entrées fiscales directes.

Cela signifie que près d’un tiers des entrées fiscales du pays sont assurées par seulement 300 000 personnes, celles dont les revenus sont au-delà des 180 000 euros par an. Mais aujourd’hui le risque est la mobilité qui est beaucoup plus facile qu’il fut un temps.

En effet, durant le siècle dernier, une personne ne pouvait quasiment pas se permettre de partir de son pays du jour au lendemain : les temps de trajets étaient bien trop longs et les communications entre deux pays éloignés bien trop difficiles. Un problème qui ne se pose plus aujourd’hui.

Le Think Tank veut donc mettre l’accent sur le risque de voir un véritable exode des riches vers des pays où les impôts sont moins élevés. Un scénario qui se produit déjà pour quelques personnes mais qui, s’il se généraliserait, pourrait entraîner une instabilité économique importante.

Pourtant l’étude ne propose pas de solution viable, peut-être car il n’est pas facile d’en trouver une. Le Think Tank a voulu montrer que ce problème et ce risque existent et qu’il faut en tenir compte dans toute politique fiscale.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Opinion



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"










Rss
Twitter
Facebook