Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ubisoft : démarrage en trombe pour Far Cry 5





Le 5 Avril 2018, par

Ubisoft a eu le nez creux en mettant sur le marché son dernier jeu vidéo, Far Cry 5. L'éditeur a en effet vu juste : le titre est celui qui s'est le plus vendu dans toute l'histoire de la fructueuse franchise.


Une semaine après son lancement, Far Cry 5 a engrangé des revenus à hauteur de 310 millions de dollars, la moitié provenant des téléchargements du jeu. 5 millions de copies ont été écoulées durant ces premiers jours, c'est deux fois plus que le précédent opus. Far Cry 4 s'est vendu à 8 millions d'unités… sur un an. À ce rythme, il semble acquis que la marque sera franchie beaucoup plus rapidement pour cet épisode, malgré un accueil critique un peu froid. C'est d'autant plus remarquable que Far Cry 5 fait face à la concurrence importante de Fortnite et PUBG, qui ont déferlé en champions du jeu vidéo.

Yves Guillemot, le PDG d'Ubisoft, se réjouit de la performance du titre : « En plus d'une excellente semaine de ventes, un nombre record de personnes s'est précipité dans l'expérience Far Cry 5 », explique-t-il dans le communiqué. Car Far Cry 5 n'est pas qu'un jeu, c'est aussi un phénomène avec 117 millions de « vues » sur YouTube pour les vidéos consacrées au titre, ou encore plus de 55 000 heures de contenus diffusés sur Twitch, le réseau de streaming vidéo pour les jeux.

Far Cry 5 est donc un excellent cru pour les ventes d'Ubisoft, qui aura un impact sur les résultats annuels du groupe (l'exercice sera clos le 31 mars). C'est d'autant plus vrai que les téléchargements représentent un fort volume des achats ; or, les éditeurs gagnent entre 5 à 15 $ de plus par copie par rapport aux versions « boîtes ». C'est aussi ce qui explique la hausse de l'action de 7% à la Bourse de Paris.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Ubisoft

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook