Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un Français sur deux ne veut plus épargner sur le Livret A





Le 2 Août 2015, par

Le placement préféré des Français a clairement du plomb dans l’aile. Le Livret A ne fait plus recette, littéralement : depuis le 1er août, il est rémunéré au plus bas historique de 0,75%. Et sans l’intervention du gouvernement, ce taux aurait pu être encore plus bas…


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
De fait, les épargnants sont poussés à s’intéresser à d’autres véhicules plus intéressants et plus rémunérateurs. D’après un sondage Ouest France, un Français sur deux souhaite épargner autant, mais déposer ses économies dans autre chose qu’un Livret A. 40% ne veulent toutefois pas changer leurs habitudes d’épargne, et donc conserver un Livret A malgré la faiblesse de son rendement.

Les épargnants français ne vont pas chercher bien loin les alternatives au Livret A. D’après un rapport de la Banque de France, l’an dernier les Français ont préféré déposer leurs bas de laine dans des plans d’épargne logement et des assurances-vie. Moins risques donc que d’autres véhicules d’épargne, mais plus rémunérateurs que le Livret A et son cousin, le livret de développement durable.

La tendance aux vases communicants entre le Livret A et le PEL/assurance-vie devrait donc se poursuivre cette année. Mais les épargnants ne sont pas encore prêts à investir dans le financement des entreprises, en Bourse par exemple ou au travers d’un PEA PME.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : épargne

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook