Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un fonds commun pour la Caisse des dépôts et Mubadala (Abu Dhabi)





Le 25 Mars 2014, par

La Caisse des dépôts a noué un partenariat intéressant afin de soutenir la croissance et l'expansion de sociétés françaises, de taille intermédiaire, qui ont besoin d'un coup de pouce pour l'export. Le partenaire dans cette aventure le fonds souverain d'Abu Dhabi, Mubadala.


Les deux partenaires vont abonder chacun 150 millions d'euros afin de soutenir les entreprises en France; ce fonds commun ne s'arrêtera cependant pas là : il pourra aussi investir dans les infrastructures et l'immobilier, au fil des opportunités qui se présenteront aux administrateurs. Ces derniers, qui se sont rencontrés aujourd'hui à Paris pour sceller l'accord, annoncent d'ores et déjà un « solide portefeuille d'investissements potentiels en France ». Si l'intérêt de la CDC est évident, celui de Mubadala s'explique par sa volonté de nouer des relations sur le long terme avec des partenaires internationaux d'expérience. De plus, la signature de l'institution française est une garantie rassurante pour le fonds souverain.
 
Cette somme, qui pourra être renforcée en fonction des besoins d'investissements, se destine principalement aux entreprises de taille intermédiaire, explique le communiqué. Les 300 millions de dollars sont une goutte d'eau dans le volume d'actifs géré par Mubadala. Le fonds d'Abu Dhabi détient en effet un portefeuille d'actifs de 55,2 milliards de dollars, et il possède 37 milliards de fonds propres. Autant dire que cette expérience n'est sans doute qu'un premier pas pour ce fonds.
 
Quant à la Caisse, il s'agit là aussi d'une première. La branche CDC International vise à opérer avec plusieurs fonds souverains, parmi lesquels des organismes qatari, émirati et russe (bien que les événements en Ukraine risquent d'avoir un impact négatif pour ce dernier). Un travail en commun qui devrait avoir des répercussions intéressantes pour les entreprises françaises.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook