Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un rapprochement Netflix-Microsoft dans les cartons ?





Le 18 Juillet 2022, par Paolo Garoscio

Chez les analystes, l’annonce du partenariat entre Microsoft et Netflix sur le front de la publicité n’a pas manqué d’intriguer. Le projet, couplé à la proximité connue entre les dirigeants des deux groupes pourrait être une première étape pour un rapprochement beaucoup plus complet. C’est en tout cas l’avis de Laura Martin, analyste chez Needham.


Pourquoi Microsoft pour gérer la publicité chez Netflix ?

Pixabay/Tumisu
Pixabay/Tumisu
En 2021, Netflix avait annoncé la possibilité de changer en partie de modèle économique : face à la concurrence des autres plateformes, le géant réfléchissait à un abonnement moins cher couplé à des publicités. Un virage à 180 degrés, alors que Netflix a fait du principe de l’absence de publicité son argument-phare face à la plus classique télévision. Insuffisant pour l’entreprise qui a annoncé sa première perte de clients début 2022.

Mais lorsque le 14 juillet 2022 Netflix et Microsoft ont dévoilé que la deuxième gérerait les publicités de la première, les questions ont fusé. Pourquoi choisir le géant de Redmond pour un service qu’offrent des dizaines d’entreprises dans le monde ? Selon Laura Martin, le choix n’est pas anodin. L’analyste rappelle en effet que Reed Hastings, cofondateur et PDG de Netflix, a été membre du Conseil d’administration de Microsoft de 2007 à 2012. L’accord a donc probablement été négocié chez les très hauts cadres des deux entreprises, ce qui n’est pas forcément une habitude du milieu.

Un rachat de Netflix à venir par Microsoft ?

Il n’en fallait pas plus pour que la rumeur court : et si Netflix visait à être rachetée par Microsoft, tout simplement, et que ce premier accord ne soit que la base d’un accord plus complet ? Pour les deux entreprises, en effet, un tel rapprochement ferait sens.

Netflix, en perte de vitesse face à la concurrence, pourrait ainsi proposer d’autres services, notamment au niveau des jeux vidéo, ou profiter de certaines plateformes Microsoft comme la Xbox.

De son côté, Microsoft comblerait ainsi un manque : le groupe n’a pas de plateforme de streaming, contrairement à Apple ou encore Google, Disney et Amazon. Racheter Netflix lui est par ailleurs possible, le géant de Redmond ayant plus de 100 milliards de dollars de cash, soit plus que la valeur de Netflix mi-juillet 2022 (après une chute de plus de 66% du cours de Bourse depuis le début de l’année).




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook