Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une bouteille de Romanée-Conti de 1945 détient le record du vin le plus cher





Le 14 Octobre 2018, par

Le vin le plus cher du monde a été attribué ce samedi, durant une vente aux enchères organisée par la maison Sotheby's, à New York. Une bouteille de Romanée-Conti s'est vendue 558 000 dollars !


Du jamais vu pour une bouteille de vin, et pour cause : celle-ci date de 1945, elle provient du domaine de la Romanée-Conti juste avant l'arrachage des vignes pour qu'elles soient replantées par la suite. Le domaine repose sur une parcelle de moins de deux hectares située sur une bande de coteaux au nord de la Côte d'Or. Si aujourd'hui, il se fabrique de 5 000 à 6 000 bouteilles par an, en 1945 seuls 600 exemplaires ont été produits. Le prix de 558 000 dollars, qui intègre les commissions ainsi que les taxes, est 17 fois plus élevé que l'estimation de Sotheby's (elle se montait à 32 000 dollars). 

Cette vente aux enchères a ceci de remarquable que fut adjugée dans la foulée une autre bouteille de Romanée-Conti millésime 1945, au prix de 496 000 dollars. Ce qui en fait la deuxième bouteille de vin la plus chère jamais vendue aux enchères. Beaucoup d'observateurs et de spécialistes estiment que le domaine de Romanée-Conti produit le plus grand vin de bourgogne, pour ce qui concerne ce millésime c'est certainement le cru le plus prestigieux.

Il faut remonter à 2010 pour trouver le précédent record pour une bouteille de vin de contenance standard. Les enchères avaient eu lieu à l'époque à Hong Kong pour un Château Lafite Rothschild de 1869, qui avait alors coûté 233 000 dollars. La même année, c'était une Impériale de 6 litres de Cheval Blanc 1947 qui avait trouvé preneur pour 304 000 dollars, durant des enchères à Genève.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : vin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »









Rss
Twitter
Facebook