Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une entreprise industrielle sur deux se plaint d’un manque de main-d'œuvre





Le 18 Décembre 2018, par Paul Malo

Pourquoi les entreprises françaises ont-elles toujours autant de mal à embaucher, malgré un taux de chômage plus qu’élevé ?


Incroyable avec un taux de chômage qui culmine pourtant à 9,1 % de la population active française (hors Mayotte) : à fin 2018, 49% des entreprises françaises déclarent avoir du mal à trouver de la main d’œuvre. Un chiffre en très légère hausse par rapport à début 2017, selon la dernière étude de conjoncture de l'Insee.

La principale raison : le manque de main-d'œuvre qualifiée, pour 37% d’entre elles,  soit 12 points de plus que début 2017. Un chiffre qui culmine même à 42% dans l'industrie. Les entreprises ne sont plus que 22 % à citer les incertitudes économiques (-8 points). Le coût lié à l'emploi diminue (21%) et l'importance de la « réglementation » (coût de licenciement, risque juridique associé au licenciement et l'incertitude sur la législation du travail) (11%) sont également en baisse.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook