Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers un rebond de l’activité en France au premier trimestre





Le 9 Février 2015, par

L’économie française, en panne depuis des années, va-t-elle finalement connaître une embellie ? C’est le pronostic de la Banque de France, qui annonce une croissance de 0,4% pour les trois premiers mois de l’année.


(c) shutterstock/EconomieMatin
(c) shutterstock/EconomieMatin
Ce serait un solide accroissement, après un dernier trimestre 2014 pratiquement stable (+0,1%). Si jamais cette prévision devait s’avérer, alors le gouvernement aurait pris une belle longueur d’avance sur le 1% de croissance du PIB annoncé pour 2015. Cette hausse de 0,4% égalerait en tout cas l’intégralité de la croissance qu’a connue la France en 2014.

Le rebond du PIB serait largement dû au secteur manufacturier, là où les progressions en termes de production et de livraison auraient progressé nettement, croit savoir la Banque centrale. Cette étude se base sur une enquête auprès des entreprises, rejoint l’optimisme mesuré de la dernière étude de l’Insee sur le moral des industriels. Les perspectives économiques ont connu un rebond, ce qui est synonyme de progression de l’activité.

Les signaux sont favorables, que l’on songe à la baisse du prix du pétrole, le rééquilibrage de l’euro vis à vis du dollar, les taux d’intérêt très faibles… Tout est effectivement sur la table pour voir l’activité rebondir. Il faut toutefois garder l’esprit clair et ne pas annoncer de printemps économique : la conjoncture est toujours difficile avec un fort taux de chômage qui freine la consommation intérieure.

Sans oublier les efforts budgétaires auxquels se sont astreints les pouvoirs publics afin de réduire la dette. Cet argent ne sert pas à la relance de la consommation des ménages ni à de grands travaux susceptibles de faire rebondir l’activité.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook