Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers une baisse des charges moins importante que prévu en 2019





Le 15 Décembre 2018, par La Rédaction

Les mesures sociales annoncées par Emmanuel Macron suite au mouvement des « gilets jaunes » va coûter cher aux finances publiques. Le ministère de l’Économie cherche des économies supplémentaires.


Le chef de l’État a annoncé, dans la foulée des dernières manifestations des « gilets jaunes », une prime de 100 euros pour les salariés au Smic, la défiscalisation des heures supplémentaires, et il renonce à la hausse de la CSG pour les retraités touchant moins de 2 000 euros par mois. Des mesures qui devraient permettre de calmer la grogne des manifestants, même si un « acte V » de la mobilisation a eu lieu ce samedi 15 décembre. Mais bien sûr, ce sont des dispositifs qui vont peser lourd dans le budget de l’État. Selon Le Parisien, le ministère de l’Économie travaille sur plusieurs pistes afin d’éviter un trop gros dérapage des dépenses.

En 2019, le gouvernement devait ainsi réduire de 20 milliards d’euros les charges pour les entreprises, au niveau des cotisations sociales. Un coup de rabot de 3 milliards pourrait être appliqué, ramenant la baisse à 17 milliards. À cela s’ajoute le versement du CICE (Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi) de 20 milliards d’euros également. À Bercy, on ne confirme pas l’arbitrage dans le sens du coup de rabot. Autre mesure envisagée par les services de Bruno Le Maire, le report possible de la baisse de l’impôt sur les sociétés qui aurait dû passer à 31% au 1er janvier, contre 33,3% actuellement.

Le ministre de l’Économie a toutefois assuré au Figaro que l’objectif de descendre l’impôt sur les sociétés à 25% d’ici 2022 était toujours d’actualité. Le gouvernement est tenu en tenaille entre les gilets jaunes qui exigent toujours plus de mesures sociales, et le patronat : Medef Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef, a ainsi rappelé que la France présentait le fardeau fiscal le plus élevé des pays de l’OCDE (46,2% en 2017).




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook