Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers une hausse importante des tarifs de l’électricité





Le 16 Juillet 2015, par

Le gouvernement va-t-il prendre le risque de suivre les recommandations de la CRE ? La Commission de régulation de l’électricité a livré son rapport concernant l’augmentation des tarifs bleus, et la facture est salée : le régulateur préconise en effet une hausse de 8%, applicable ce 1er août.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Douche froide pour le gouvernement et les consommateurs, dont le portefeuille serait fortement affecté par cette hausse conséquente des prix de l’électricité. La CRE, bien consciente du potentiel explosif d’une telle hausse, propose toutefois une porte de sortie pour le gouvernement : lisser la hausse sur deux ans ; d’abord une hausse de 3,5% au 1er août, puis des hausses réparties jusqu’en 2017 pour atteindre ces 8%.

La méthode de calcul des prix de l’électricité a été modifiée l’an dernier à la même époque, suite à la volonté de Ségolène Royal de ne pas appliquer la hausse demandée par la CRE. La ministre de l’Environnement avait alors purement et simplement annulé l’augmentation de 5% des prix des tarifs bleus, qui s’était finalement transformée en hausse de 2,5% le 1er novembre.

Appliquée tel quel, la nouvelle méthode de calcul aurait dû abaisser la facture d’électricité de 1% ce 1er août. Oui mais voilà, la Commission a intégré dans la hausse préconisée le rattrapage des années 2012 à 2014, qui correspond à un manque à gagner de 2 milliards d’euros pour EDF, dont 1,68 milliard rien que pour les tarifs bleus.

Le gouvernement peut difficilement s’opposer à la décision de la CRE, à moins de risquer les recours en justice des concurrents d’EDF. La voie du lissage semble bien parti pour s’imposer.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : edf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook