Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers une nouvelle aide à l’achat automobile pour les plus modestes





Le 20 Mai 2019, par Olivier Sancerre

Le gouvernement a l’intention de mettre au point une nouvelle formule permettant aux ménages financièrement les plus fragiles de financer une nouvelle voiture.


Les Echos rapportent la volonté du gouvernement de faciliter l’acquisition d’un véhicule neuf et moins polluant pour les ménages à faibles revenus. Une mission d’expertise confiée à l’inspection générale des finances va plancher sur une offre de microcrédit à destination des travailleurs fragiles et des demandeurs d’emploi. Ce crédit complèterait la prime à la conversion automobile et il serait disponible chez tous les constructeurs. Les Français modestes n’ont pas nécessairement les moyens financiers suffisants pour s’acheter une nouvelle voiture et tout ce qui l’accompagne : carburant, essence, entretien… Et la prime à la conversion ne suffit pas.

Selon le quotidien, le gouvernement a trouvé son inspiration auprès du programme d’investissement social Mobilize créé en 2012 par Renault et Entreprise & Pauvreté, un groupe de projets créé par Emmanuel Faber de Danone, et Martin Hirsch. Il s’agissait à l’origine de proposer des réparations à prix coûtant chez des garagistes partenaires de l’opération. Le programme a changé d’envergure en juin 2016, avec la mise en place d’un microcrédit pour faciliter l’achat d’un véhicule neuf. 400 Dacia Sandero ont été écoulés par ce biais, au prix de 7 990 euros financés par une location longue durée et une option d’achat.

Les mensualités s’établissent à 90 euros pendant quatre ans. Le véhicule est financé en trois à quatre ans au prix d’origine, sans les intérêts d’un crédit classique. Cela représente de 7 à 10% d’économies. De plus, la plupart des clients profitent de la prime à la conversion (de 2 000 à 4 000 euros) puisqu’ils échangent leurs anciens véhicules. D’ici 2022, l’objectif est d’attendre 10 000 véhicules vendus de la sorte. Et peut-être davantage encore si le gouvernement lance une initiative équivalente.



Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook