Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers une réforme structurelle du marché de l'électricité en Europe





Le 31 Août 2022, par La rédaction

Le marché qui régit l'électricité va être réformé en profondeur, c'est du moins l'ambition de la Commission européenne confrontée aux hausses vertigineuses des prix.


Modèle dépassé

L'hiver pourrait être difficile en Europe, avec la possibilité réelle de coupures d'électricité en cas de consommation trop élevée. En France, le gouvernement a évoqué des « tensions » possibles. En cause, la guerre en Ukraine qui réduit l'approvisionnement russe en gaz et fait flamber de manière irréaliste les cours de l'électricité et du gaz. Le prix du kilowattheure d'électricité a dépassé les 1.000 euros pour la France en 2023, contre 85 euros il y a un an !

Dans ce contexte, la Commission européenne veut réformer le marché de l'électricité. Plusieurs pays, et notamment l'Hexagone, milite en faveur de cette réforme depuis des mois et au vu de la flambée des tarifs et du coût pour les finances publiques des États membres qui protègent comme ils peuvent le pouvoir d'achat des Européens, des changements semblent en effet nécessaires.

Découpler le prix du gaz et de l'électricité

Ursula Von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, prépare donc une « réforme structurelle », avec de premiers débats qui vont débuter le 9 septembre à Bruxelles à l'occasion d'une réunion entre les ministres de l'Énergie de l'Union. Le modèle actuel, qui couple le prix de l'électricité et du gaz, a été pensé dans un contexte différent de celui d'aujourd'hui, plaide Ursula Von der Leyen. Il est donc nécessaire de le revoir.

Karl Nehammer, le chancelier autrichien, a même jugé qu'il fallait « arrêter cette folie » ! Cette réforme permettrait par exemple aux consommateurs français de bénéficier des prix plus avantageux de l'électricité nucléaire. Toutefois, ce changement structurel pourrait se heurter à la volonté de plusieurs États qui s'y opposent : les discussions risquent donc d'être tendues.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook