Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Volkswagen n’indemnisera pas les clients européens





Le 10 Février 2016, par

Jacques Rivoal, le président de la branche française de Volkswagen, a fait clairement savoir qu’il ne serait pas question d’indemniser les clients européens touchés par le scandale des moteurs diesel truqués pour passer les tests anti-pollution.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
C’est devant une commission de l’Assemblée que le dirigeant du groupe automobile allemand s’est expliqué sur plusieurs points. Et notamment la question de l’indemnisation : après tout, Volkswagen va procéder à un geste commercial pour les conducteurs américains. Jacques Rivoal a précisé qu’« un client client américain qui roule avec un moteur diesel EA189 ne peut plus revendre son véhicule ». D’où la nécessité d’une indemnisation.

En revanche, pour l’Europe, « il n’y a pas de préjudice pour nos clients dans la mesure où nous allons faire en toute transparence cette opération de rappel ». Une réponse qui n’a pas réellement satisfait les députés présents. Le dirigeant avait tout de même une bonne nouvelle à partager : le rappel des voitures a en effet commencé en France. « Je me suis rendu, le 5 février, dans une concession parisienne pour y accueillir le premier client », a-t-il expliqué.

L’opération chez le garagiste dure en général de 30 à 45 minutes selon la nature du moteur (1,2 litre, 1,6 litre ou 2 litres). En France, 946 000 véhicules sont concernés par ce dispositif.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : volkswagen

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook