Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Zika : les destinations Antilles souffrent





Le 25 Février 2016, par

Le virus Zika a un impact sur les réservations touristiques vers les Antilles. Les vacanciers français ont moins réservés qu’à l’habitude depuis le 15 janvier, date à laquelle les États-Unis ont appelé les femmes enceintes à ne pas à éviter la dizaine de pays et territoires touchés par cette épidémie.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Le spécialiste ForwardKeys, qui analyse les quelques 14 millions de transactions touristiques quotidiennes, a constaté une baisse de 23% des réservations de vols pour la Martinique et la Guadeloupe depuis la métropole. Des vols qui représentent 84% du trafic total vers ces îles. Ce repli a été constaté sur la période du 15 janvier au 22 février.

Le 28 janvier, Marisol Touraine avait à son tour recommandé « fortement » aux femmes enceintes de différer les voyages prévus aux Antilles et en Guyane : « il y a un enjeu de santé publique », a martelé la ministre de la Santé. La Martinique compte en effet environ 6 000 cas, contre 790 en Guyane et 221 en Guadeloupe. Le virus Zika est responsable de malformations congénitales chez les nourrissons.

Le Seto, (syndicat des tour-opérateurs français) se veut toutefois optimiste : d’après René-Marc Chikli son président, « Cette déclaration a jeté un froid sur le marché et mis un frein sur la destination Antilles: il y a eu un creux mais c'est reparti maintenant, les clients sont revenus à la raison ». En janvier, les départs des ces îles ont même progressé de 11%.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tourisme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook