Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Air France-KLM va payer 1,5 million d’euros d’amende





Le 19 Décembre 2014, par

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a condamné Air France-KLM à payer une amende de 1,5 million d’euros pour avoir révélé, mais trop tardivement, certaines informations de communication financière.


@Shutter
@Shutter

C’est un véritable coup dur pour la compagnie aérienne, qui se remet difficilement de la grève des pilotes qui l’a clouée au sol pendant deux semaines en septembre. Le gendarme de la Bourse a condamné Air France-KLM à une amende de 1,5 million d’euros, dans le cadre d’un dossier portant sur la communication financière. A cela s’ajoute une autre amende de 50 000 euros, pour les mêmes faits, adressée à Pierre-Henri Gourgeon, le patron du groupe.

 

L’Autorité des marchés financiers (AMF) reproche à la compagnie aérienne d’avoir présenté trop tard ses objectifs de résultats. En clair, de n’avoir pas communiqué assez rapidement une information privilégiée selon laquelle l’objectif de l’entreprise ne pourrait être atteint. Il faut préciser que cet « oubli » était intervenu dans un contexte difficile pour l’entreprise, qui venait à l’époque, en 2011, d’éviter un crash après un redressement spectaculaire, qui l’avait obligé à revoir ses objectifs à la baisse.

 

Aujourd’hui la compagnie se porte certes mieux, mais subit encore les résultats catastrophiques de la grève des pilotes, qui a cloué tous les avions au sol pendant quinze jours en septembre dernier. A cause de ce mouvement social, la compagnie prévoit un excédent brut d’exploitation (Ebtida) compris entre 1,5 et 1,6 milliard d’euros, contre 1,5 à 1,8 milliard annoncé initialement.



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook