Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbnb : Paris veut des propriétaires en règle





Le 10 Mai 2016, par

La ville de Paris a ouvert ce mardi 10 mai les fichiers des logements déclarés dans les règles pour qu’ils puissent être loués à des touristes pour de courts séjours. En ligne de mire, les propriétaires de ces logements qui ne respecteraient pas la loi.


Le site opendata.paris.fr liste les logements meublés que les propriétaires ont inscrit sur le registre des autorisations de changement d’usage. Les meublés en règle sont signalés par des points rouges sur la carte. La mairie de Paris espère que cette initiative provoquera un « choc de conscience de civisme », a indiqué Mathias Vicherat, directeur de cabinet, au micro d’Europe 1.

La ville souhaite que les propriétaires se mettent en règle d’eux-mêmes, « sans attendre d'être éventuellement signalé par un de leurs voisins », poursuit-il. Le risque de délation est particulièrement élevé, maintenant que ces fichiers sont disponibles en ligne : rien n’empêchera un voisin de prévenir la mairie si un autre de ses voisins loue un appartement à des touristes ? Les signalements risquent bien de se multiplier. À moins de se mettre en règle, évidemment.

Berlin est passé à la vitesse supérieure : toute location touristique d’un appartement doit en passer par une autorisation visée par les mairies d’arrondissement. La capitale allemande appelle même clairement à la délation.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : airbnb

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »
















Rss
Twitter
Facebook