Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Apparition d’un fichier de plus de 40 000 Français soupçonnés de fraude fiscale





Le 5 Août 2016, par

Les services fiscaux de la région allemande de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie ont mis la main sur un disque dur comportant plus de 160 000 coordonnées bancaires au Luxembourg de personnes soupçonnées de fraude fiscale. Parmi elles, un tiers sont françaises.


Dans le détail, ce disque dur contient 42 540 coordonnées de résidents français ayant mis de l’argent à gauche dans le Grand-Duché. Une pratique évidemment répréhensible et que le fisc de la région a partagé avec son homologue français. Les deux services ont l’habitude de collaborer fréquemment.

Le scandale ne s’arrête pas à ce fichier. Le fisc de ce Lander possède aussi  un autre document liée à une « grande banque européenne ». Les informations contenues dans ce fichier sont de nature à intéresser au plus haut point les autorités de l’Union, puisqu’elles sont susceptibles d’offrir des indices sur une complicité de fraude fiscale.

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie est très active dans la chasse aux fraudeurs. L’État n’hésite pas à mettre la main à la poche pour acquérir des documents concernant des personnes soupçonnées de fraude, ce qui n’a pas manqué de soulever la controverse outre Rhin.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?
















Rss
Twitter
Facebook