Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Apple pourrait être condamné à verser 48,5 millions d'euros aux opérateurs





Le 5 Avril 2016, par

48,5 millions d'euros : c'est la somme réclamée par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) à Apple, dans une démarche particulièrement rare a révélé BFM Business.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
La DGCCRF a ainsi attaqué Apple devant le tribunal de commerce de Paris. Les clauses liant le constructeur californien et les quatre opérateurs mobiles nationaux, sont jugées « illégales » par la répression des fraudes. Elles manifesteraient en effet de la « soumission » de l'opérateur au créateur de l'iPhone.

Les contrats sont estimés comme étant « significativement déséquilibrés », pour le plus grand bénéfice d'Apple bien évidemment. Selon ces contrats, ces clauses obligent les opérateurs à payer pour l'affichage de publicité pour l'iPhone ; ils sont aussi tenus de payer les réparations des smartphones. Les distributeurs n'ont aucune marge de manœuvre pour établir leur propre politique tarifaire ; ils doivent aussi commander un certain volume d'unités.

Dix clauses en tout dans le collimateur de la DGCCRF, qui en réclame auprès de la justice l'annulation. Également, Bercy demande au tribunal de commerce de Paris d'exiger d'Apple le remboursement de 8,2 millions d'euros à Free, 6,7 millions à Bouygues, 11,6 millions pour Orange et 14 millions pour SFR — sans compter 8 millions d'euros d'amendes. Une somme finalement légère pour Apple, mais le symbole serait fort et il rééquilibrerait les relations du constructeur avec les opérateurs.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : apple

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook