Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

BMW aura un véhicule complètement autonome en 2021





Le 16 Mars 2017, par

Le groupe BMW pourrait avoir développé sa propre voiture autonome à l'horizon 2021. Un pari ambitieux mais tenable pour le groupe automobile qui s'investit beaucoup dans ce secteur d'activité en devenir.


Ce jeudi 16 mars, Elmar Frickenstein responsable de l'activité « véhicule autonome » au sein de BMW a déclaré que le constructeur allait être prêt à livrer d'ici 2021 des voitures sans chauffeur « de niveaux 3, 4 et 5 ». Ces niveaux correspondent à des degrés d'autonomie ; au niveau 3, le véhicule a encore besoin d'un volant et d'un conducteur qui se tient prêt pour prendre les commandes. Au niveau 5, la voiture sait se piloter toute seule, sans intervention d'un conducteur.

Le marché de la voiture autonome est stratégique d'abord sur le plan technologique pour les constructeurs automobiles. Tous se sont engouffrés dans ce secteur naissant mais très prometteur, mais qui nécessitent beaucoup d'investissements car il touche à beaucoup de domaines : l'informatique, la géolocalisation, l'intelligence artificielle, et bien sûr la mécanique.

Fixer une date finalement assez proche permet aussi de mettre la pression sur les législateurs. Les voitures pleinement autonomes sont pratiquement prêtes à envahir les routes, d'ailleurs des tests grandeur nature se déroulent déjà dans les pays les plus ouverts à cette technologie (en Californie notamment). Mais il faut aussi que la loi s'adapte à ces nouvelle manière de voyager, c'est finalement ce qui prendra le plus de temps.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : bmw

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »
















Rss
Twitter
Facebook