Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Black Friday ou comment vendre beaucoup en peu de temps





Le 29 Novembre 2013, par

C'est devenu une tradition aux Etats-Unis. Le lendemain de la fête de Thanksgiving, encore plus importante que Noël pour les Américains, ces derniers se ruent dans des centres commerciaux immenses pour bénéficier des promotions hallucinantes du "Black Friday".


Et le jour du Black Friday, tout est bon pour attirer du client et vendre. Des promotions, des réductions, des packs, on trouve de tout, et très souvent à prix cassé en ce jour.  On estime que 140 millions d'Américains devraient arpenter les allées cirées des centres commerciaux en ce vendredi.

Et la nouveauté cette année, c'est l'ouverture des magasins le jour même de Thanksgiving, un jour traditionnellement chômé par tous. De quoi faire un petit clin d'oeil à la France, empêtrée dans cette histoire de travail du dimanche. Imaginez les Galeries Lafayette, et le Printemps ouverts le 25 décembre ! Des centaines de salariés devraient alors travailler le jour de Noël. L'idée ici est évidemment de ne pas laisser de répit aux sites Internet, qui par définition, fonctionnent 24/24h.

Cependant, il faut noter que la consommation des ménages est en baisse aux Etats-Unis. Les commerçants espèrent donc relancer la machine avec un tel jour. Une conséquence du shutdown du mois dernier, où 2 Américains sur cinq ont déclaré limiter leurs achats. Et entre juillet et septembre dernier, la consommation n'avait augmenté que de 1,5 %, contre 1,8 % pour le trimestre précédent. La progression la plus faible depuis 3 ans et demi !

Et bonne nouvelle pour les retardataires, après le Black Friday, on compte également un nouveau jour clé en matière de consommation, le Cyber Monday, le lundi suivant ! Une initiative de plus en plus présente en France, également.


Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook