Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Carlos Tavares sera le futur patron de PSA Peugeot-Citroën





Le 17 Février 2014, par

L’Etat français lui aurait préféré Louis Gallois mais finalement, pour mettre tout le monde d’accord sur la question, c’est Carlos Tavares qui prendra la tête de PSA Peugeot-Citroën après la signature de l’accord qui liera définitivement la famille Peugeot, l’Etat et les chinois de Dongfeng qui ont investi quelques 3 milliards d’euros dans l’entreprise. Une nomination qui devrait être officialisée le 19 février 2014.


cc/flickr/Le Web 13
cc/flickr/Le Web 13
Le 19 février 2014, donc, Philippe Varin va passer le flambeau. L’actuel président directeur général de PSA Peugeot-Citroën va avoir la rude tâche de dévoiler l’accord tripartite entre la famille Peugeot, l’Etat et les chinois de Dongfeng mais également de nommer Carlos Tavares a sa succession. Un personnage qui devrait aider PSA à se reprendre alors que la crise touche fortement le constructeur français.

Carlos Tavares a toutefois un parcours assez étrange car, ce qui lui a permis de devenir PDG de Peugeot c’est son parcours chez le concurrent français Renault. Jusqu’au milieu de 2013, Carlos Tavares n’était personne d’autre que le directeur général délégué de Renault mais il a été viré à cause de son souhait de devenir un jour le Président Directeur Général. Des propos qui n’ont guère plus à Carlos Ghosn, l’actuel PDG de Renault.

Mais plus qu’une simple sortie inappropriée, c’est le parcours de Carlos Tavares qui fait la différence. Il a travaillé chez Renault depuis 1981 et a été rapidement pris sous son aile par Carlos Ghosn en personne.

Son profil sied également à la situation : il serait un personnage austère, très exigeant envers lui-même et envers ses collaborateurs, autoritaire et solitaire. De plus, contrairement à ses prédécesseurs, il connait très bien le monde de l’automobile ce qui en fait un candidat de choix.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook