Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Consoles vidéo : un secteur en crise ou en expansion ?





Le 18 Novembre 2013

En fin de semaine dernière, Sony lançait sa console de nouvelle génération, la PlayStation 4 aux Etats-Unis et au Canada. Microsoft, de son côté, lance simultanément le 22 novembre sa Xbox One en Europe et aux Etats-Unis. Des deux côtés, des ventes record sont annoncées.


Duel au sommet

crédit: wikimedia
crédit: wikimedia

Un million de consoles en une seule journée. C’est le nombre avancé par Shuhei Yoshida, président des studios Sony. Ces chiffres, s’ils méritent d’être confirmés, semblent être en accord avec le nombre de préventes annoncées par le géant japonais à la fin du mois d’août. Ces ventes annoncent un succès commercial total, jamais observé jusqu’ici : les supports précédents n’avaient pas suscité le même engouement. La PlayStation 2 ne s’était vendue qu’à 400 000 exemplaires en trois jours. Les chiffres de vente de la PlayStation 3 n’avaient atteint 200 000 exemplaires qu’en neuf jours. En ce qui concerne Microsoft, la Xbox 360 s’était vendue à 600 000 exemplaires en deux mois sur le seul territoire états-unien. A propos des précommandes enregistrées pour la vente de sa nouvelle console, Microsoft se veut tout à fait optimiste. Sans avancer de chiffres, la dernière-née de l’américain a enregistré plus de demandes que pour sa dernière console : «le stock des précommandes s'est écoulé plus rapidement qu'à tout autre moment de notre histoire». Le véritable match, y compris en termes de dates de sortie, opposant ces deux supports vidéo-ludiques à l’approche des fêtes n’échappe plus à personne. 


Un nouveau public-cible

En revanche, le succès rencontré par ces consoles de nouvelle génération démontre que, si l’on en doutait, le secteur des jeux vidéo sur console semble loin d’être perturbé par la multiplication des supports, smartphones et tablettes en tête. Les prix annoncés par Sony et Microsoft, respectivement 399 et 499 euros, sont loin de sembler aussi prohibitifs que ceux annoncés sur les modèles  précédents, en particulier en ce qui concerne la PlayStation 3 de Sony. Ce qui semble garantir le succès commercial de ces consoles, c’est aussi et surtout les atouts de connectivité qu’elles présentent, notamment en ce qui concerne les possibilités de jeu en ligne. Du point de vue des jeux proposés, si quelques titres exclusifs peuvent décider les consommateurs, l’éventail de choix reste le même. Cependant, le public visé s’est considérablement élargi au regard des supports précédents : on vise les gamers, mais aussi et surtout les joueurs occasionnels, qui représentent un véritable réservoir pour les deux firmes. En multipliant les possibilités ludiques : capteurs, caméras, diversité des jeux, Microsoft et Sony espèrent pouvoir élargir considérablement les débouchés de leurs consoles « next gen ».





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook